Premier ministre grec Mitsotákis : "Je suis prêt à rencontrer Erdogan en cas de désescalade"

Mitsotákis a qualifié le retour du navire de recherche gazière « Oruç-Reis » au littoral turc de « pas positif »

1489876
Premier ministre grec Mitsotákis  : "Je suis prêt à rencontrer Erdogan en cas de désescalade"

 

Le Premier ministre grec, Kyriákos Mitsotákis, s’est dit prêt à rencontrer le président turc, Recep Tayyip Erdogan, en cas de désescalade entre les deux pays.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée par Mitsotákis , dimanche, en marge du Forum « Helexpo » tenu dans la ville grecque de Thessalonique.

Mitsotákis a qualifié le retour du navire de recherche gazière turc « l’« Oruç-Reis » aux rives de Antalya de « pas positif », ajoutant qu’ils sont prêts à engager des « contacts exploratoires » avec la Turquie.

S’agissant du programme d’armement qu’il avait annoncé, samedi, le chef de l’exécutif grec a précisé que le marché portant sur l’achat des avions de chasse françaises de type « Rafale » est prévu à la mi-2021 et sera parachevé au début de l’année 2022.

« Nous n’envisageons pas d’amorcer une course à l’armement et nous n’allons pas commettre les erreurs passés en matière de défense », a-t-il assuré.

Mitsotákis a nié l’existence de mesures d’armement des îles grecques. Il a dit, à ce propos, « Cette question n’a pas été discutée et ne le sera pas lors des discussions sur les prospections ».

Il convient de noter que les discussions sur les prospections entre la Grèce et la Turquie ont débuté en 2002. La tenue du dernier round en date remonte au mois de mars 2016 à Athènes. Après cette date, la nature des rencontres entre les deux pays s’est transformée en discussions politiques consultatives.

Samedi, Mitsotákis avait annoncé l’intention de la Grèce d’acquérir 18 avions de chasse français de type « Rafale » et de renforcer les effectifs de l’armée de son pays par 15 mille soldats.

« Nous allons construire une nouvelle formation d’avions Rafale en remplacement des appareils Mirage dont nous disposons », a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET