Le gouvernement grec débloque un budget de 10 milliards d’euros pour renforcer ses forces armées

Selon le ministre, la Grèce est en faveur d’un bon voisinage avec la Turquie.

1483416
Le gouvernement grec débloque un budget de 10 milliards d’euros pour renforcer ses forces armées

 

Le gouvernement grec a décidé de débloquer un budget de 10 milliards d’euros pour renforcer ses forces armées.

Un responsable a affirmé sous couvert d’anonymat que les discussions se poursuivent avec la France et les autres pays pour l’achat d’armes, l’objectif étant d’achever les négociations jusqu’au 10 septembre où aura lieu la réunion des pays méditerranéens membres de l’UE.

Invité à un programme télévisé, le ministre d’Etat Yorgos Gerapetritis a indiqué que le gouvernement grec s’entretient avec plusieurs pays en vue de renforcer ses forces armées et son industrie de défense.

Précisant qu’aucun accord n’a été conclu pour le moment avec la France pour l’achat de Rafale et que les discussions se poursuivent, Gerapetritis a noté que l’objectif final est la modernisation des forces armées.

Selon le ministre, la Grèce est en faveur d’un bon voisinage avec la Turquie. « Pour cela, il faut garder les voies de communication ouvertes », a-t-il indiqué.

D’après la presse grecque, Athènes poursuit ses contacts avec Paris pour l’achat d’avions de combat Rafale et de frégates Belharra.

La Grèce est prête à dépenser plus d’argent si nécessaire pour renforcer ses forces armées, avait déclaré le ministre des Finances Hristos Staikuras.

 

 



SUR LE MEME SUJET