La République turque de Chypre du Nord s’apprête à rouvrir la région de Maras, fermée depuis 46 ans

Soulignant que Maras fait partie de la RTCN, Tatar a indiqué qu’avec l’ouverture également de la ville au tourisme, elle se renforcera.

1476902
La République turque de Chypre du Nord s’apprête à rouvrir la région de Maras, fermée depuis 46 ans

 

La République turque de Chypre du Nord (RTCN) s’apprête à rouvrir la région de Maras, fermée depuis 46 ans. Lors d’un reportage en direct à TRT Haber, le Premier ministre de la RTCN Ersin Tatar a assuré que « la ville fermée de Maras sera absolument rouverte ».

« Une nouvelle page s’est ouverte. Il y a la paix depuis 1974 ici. Les Forces armées turques et la République de Turquie protègent notre sécurité », a-t-il affirmé.

Le Premier ministre a certifié que personne ne pouvait leur prendre Maras.

Soulignant que Maras fait partie de la RTCN, Tatar a indiqué qu’avec l’ouverture également de la ville au tourisme, elle se renforcera.

Dans les années 1963-1974, Maras accueillait le premier hôtel 7 étoiles avec une capacité de plus de 12.000 lits.

Avec sa plage couleur or de 3,5km, la ville était alors populaire parmi les stars mondiales. Ses rues étaient pleines de boutiques de luxe.

Or aujourd’hui, Maras est devenue une ville fantôme. Elle porte encore les traces de son ancienne splendeur.

Il y a 8.400 bâtiments (habitations et lieux de travail) dans la région fermée de Maras. Elle comptait auparavant 21 agences bancaires, 99 lieux de divertissement, tout cela sur une superficie de 5,5km2.

Maras attend aujourd’hui de retourner à son ancienne splendeur.

 



SUR LE MEME SUJET