France/COVID-19: « la situation épidémiologique évolue dans le mauvais sens » (Jean Castex)

« Si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler », a affirmé le Premier ministre français, Jean Castex

1471408
France/COVID-19: « la situation épidémiologique évolue dans le mauvais sens » (Jean Castex)

La situation sanitaire liée au coronavirus en France « évolue dans le mauvaise sens » et devient « préoccupante », a déclaré mardi le Premier ministre Jean Castex en visite au CHU (Centre hospitalier universitaire) de Montpellier (sud-ouest).

Il y a désormais 2 mille nouveaux cas de contamination « par jour contre environ un millier il y a une semaine » a déploré le chef du gouvernement.

Il indique que « le seuil de vigilance qui est atteint lorsqu’on enregistre plus de 20 cas pour 100 mille habitants, sera atteint cette semaine au niveau national » et précise que plusieurs départements « se situent déjà à un niveau proche du seuil d’alerte de 50 cas pour 100 mille habitants ».

« Le nombre d’hospitalisations et d’admissions en services de réanimation repart à la hausse au plan national » regrette Jean Castex.

Il fait également état de 25 nouveaux foyers épidémiques quotidiens contre seulement 5 par jour « il y a 3 semaines ».

« Tout cela est préoccupant » a-t-il assuré, estimant que « si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler ».

Le Premier ministre français annonce enfin que l’interdiction des rassemblements de plus de 5 mille personnes est prolongée jusqu’au 30 octobre.

Pour renforcer le respect des restrictions et notamment du port du masque dans les endroits clos, le gouvernement va intensifier les contrôles et mieux sanctionner les contrevenants.

AA



SUR LE MEME SUJET