Paris appelle à la « formation rapide d’un gouvernement » au Liban (officiel)

Cette déclaration intervient quelques heures après la démission de l’ensemble du gouvernement libanais d’Hassan Diab.

1470961
Paris appelle à la « formation rapide d’un gouvernement » au Liban (officiel)

La France appelle à « la formation rapide d’un gouvernement qui fasse ses preuves auprès de la population » au Liban, dans un communiqué publié lundi soir sur le site du ministère des affaires étrangères.

Paris assure mesurer « pleinement la gravité de la situation dans laquelle se trouve le Liban et la nécessité de répondre rapidement aux attentes de sa population ».

La diplomatie française estime qu’il est « désormais indispensable que les aspirations exprimées par les Libanais en matière de réformes et de gouvernance soient entendues ».

« La priorité doit aller à la formation rapide d’un gouvernement qui fasse ses preuves auprès de la population et qui ait pour mission de répondre aux principaux défis du pays » poursuit la diplomatie française dans son communiqué, estimant que le Liban doit procéder à la « reconstruction de Beyrouth » et à des « réformes sans lesquelles le pays va vers un effondrement économique, social et politique ».

Pour rappel, la démission du gouvernement libanais a été rendue publique lundi après-midi, six jours après la double-explosion qui a coûté la vie à plus de 160 personnes et blessé 6 mille victimes à Beyrouth.

Au lendemain du drame, une révolte urbaine spontanée s’est organisée sous forme de manifestations quotidiennes, pour protester contre le système politique en place et la corruption dans le pays.

AA



SUR LE MEME SUJET