La pandémie a mis en évidence les vulnérabilités à des formes nouvelles et émergentes de terrorisme

Guterres a fait savoir que la pandémie a mis en évidence les vulnérabilités à des formes nouvelles et émergentes de terrorisme, telles que l’utilisation abusive de la technologie numérique, les cyberattaques et le bioterrorisme

1450157
La pandémie a mis en évidence les vulnérabilités à des formes nouvelles et émergentes de terrorisme

 

Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a fait savoir que la pandémie du nouveau type de coronavirus (Covid-19) a mis en évidence les vulnérabilités à des formes nouvelles et émergentes de terrorisme, telles que l’utilisation abusive de la technologie numérique, les cyberattaques et le bioterrorisme.

Dans un discours prononcé aux Nations Unies à l’occasion de la semaine de lutte contre le terrorisme, Antonio Guterres a précisé que Daesh, al-Qaïda et les groupes affiliés, les néonazis, ceux qui défendent la supériorité de la race blanche et d’autres groupes de haine tentaient de tirer profit des divisions et affrontements locaux.

Guterres a déclaré que Daesh tentait toujours de se restructurer en Syrie et en Irak.

« La pandémie a mis en évidence les vulnérabilités à des formes nouvelles et émergentes de terrorisme, telles que l’utilisation abusive de la technologie numérique, les cyberattaques et le bioterrorisme », a-t-il ajouté.

Guterres a souligné que tout comme le terrorisme le virus aussi ne connaissait pas de limite, et que cette question pourrait être résolue en agissant conjointement et a mis l’accent sur la nécessité du partage des renseignements.



SUR LE MEME SUJET