UE : "La Turquie est un pays candidat, et allié à l'OTAN, les relations doivent le refléter"

Déclaration du porte-parole de la Commission européenne, Peter Stano, relative à la visite prochaine de Borrell en Turquie.

1448557
UE : "La Turquie est un pays candidat, et allié à l'OTAN, les relations doivent le refléter"

 

"La Turquie est un pays candidat officiel à l’Union Européenne, elle est un allié au sein de l’OTAN, ces caractéristiques doivent donc se refléter dans nos relations".

C’est avec ces mots que le porte-parole de la Commission européenne, Peter Stano, a donné le ton du futur voyage en Turquie du Haut Responsable de l'Union Européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.

Borrell est attendu les 6 et 7 juillet à Ankara où il réalisera une série d’entretiens.

Dans sa déclaration à la presse de vendredi, Stano a également fait savoir que le Haut Représentant de l’UE rencontrera, lundi, le Chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, afin de détailler l’agenda de cette visite en Turquie.

Le porte-parole a notamment expliqué que cette rencontre avec les responsables turcs sera l’occasion d’aborder les problèmes qui existent entre la Turquie et certains pays membres de l’UE.

"Cette visite de M. Borrell montre l’importance pour l’UE des relations avec la Turquie. La Turquie est un pays candidat à l’adhésion, elle est un allié de l’OTAN. Nos relations doivent donc refléter ces points", a-t-il assuré.

Pour conclure, Stano a indiqué que le Conseil des affaires étrangères de l’UE, qui se réunira le 13 juillet, discutera dans toute sa dimension, des relations avec la Turquie.

AA



SUR LE MEME SUJET