RDC: le roi des Belges exprime ses « plus profonds regrets » 60 ans après l’indépendance

Le roi des Belges, Philippe, a présenté pour la première fois dans l'histoire du pays « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale belge au Congo devenu République démocratique du Congo (RDC)

1446344
RDC: le roi des Belges exprime ses « plus profonds regrets » 60 ans après l’indépendance

 

Le roi des Belges, Philippe, a présenté pour la première fois dans l'histoire du pays « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale belge au Congo devenu République démocratique du Congo (RDC).

Le roi belge s'exprimait dans une lettre adressée au président congolais, Félix Tshisekedi, à l'occasion de la célébration mardi 30 juin du 60 ème anniversaire de l'indépendance du pays.

« Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd'hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés », a écrit le roi des Belges.

Le roi a évoqué, dans le même texte, des actes de violences et cruauté que ce soit à l’époque du Congo (1908) ou lors de l’époque de l’Etat indépendant du Congo (1885 - 1908) quand la RDC était considérée comme une priorité privée du roi belge Léopold II.

« Ces actes pèsent encore sur notre mémoire collective », a déclaré le roi Philippe, intronisé depuis 2013.

Affirmant son engagement à « combattre toutes les formes de racisme », le roi a encouragé « la réflexion qui est entamée par notre parlement afin que notre mémoire soit définitivement pacifiée ».

Les autorités congolaises n’ont pas encore réagi à cette correspondance.

N’eut été la pandémie de la Covid-19, « j’avais prévu de commémorer les 60 ans de notre indépendance ici à Kinshasa avec comme invité spécial le Roi Philippe de Belgique qui, tout comme moi, cherche à renforcer les liens entre nos deux pays sans renier notre passé commun mais dans l’objectif de préparer un avenir radieux et harmonieux au profit de nos deux peuples », a déclaré lundi, le président congolais Félix Tshisekedi dans son message à l’occasion des 60 ans de l’indépendance.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET