Macron veut européaniser la lutte contre le terrorisme dans le Sahel

Le président français Emmanuel Macron a exprimé, mardi, sa volonté « d’européaniser » la lutte contre le terrorisme au Sahel, lors d’une déclaration à son arrivée à Nouakchott, avant de prendre part au sommet du G5 Sahel

1446341
Macron veut européaniser la lutte contre le terrorisme dans le Sahel

 

Le président français Emmanuel Macron a exprimé, mardi, sa volonté « d’européaniser » la lutte contre le terrorisme au Sahel, lors d’une déclaration à son arrivée à Nouakchott, avant de prendre part au sommet du G5 Sahel.

« Quand la France s’engage, c’est l’Europe qui s’engage avec elle », a-t-il affirmé.

« Nous aurons, en conférence, avec nous, la chancelière allemande Merkel (…) Mais aussi le président du conseil italien, le président du conseil européen. C’est aussi notre volonté d’européaniser la lutte contre le terrorisme dans le Sahel », a-t-il indiqué.

Macron a également mis l’accent sur la dimension solidarité avec les pays du Sahel pour la lutte contre la Covid-19, rappelant l’initiative française dans le cadre du G20 en mois de mars, dans le but d’annuler la dette africaine « partout où c’est nécessaire ».

Un moratoire avait été décidé concernant l’intérêt et le principal de la dette africaine, a-t-il rappelé.

Le sommet de Nouakchott du G5 Sahel, intervient après six mois de celui de Pau (sud-ouest de la France), le 13 janvier dernier.

Les dirigeants des pays concernés devraient examiner les avancées réalisées depuis.

Le G5Sahel est une force conjointe créée en février 2014 par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé dans la région. Elle compte 5000 hommes.

Elle est soutenue principalement par la France, mais également par les forces européennes, notamment au niveau de la formation.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET