Grangé : « Je suis mélancolique quand je pense à la Turquie, bientôt je reviendrais »

Le journaliste, écrivain et scénariste français, Jean-Chrisophe Grangé a déclaré dans une vidéo, avoir acheté ses masques à Ankara, où il est venu il y a peu, or il n’en restait déjà plus à Paris.

1418509
Grangé : « Je suis mélancolique quand je pense à la Turquie, bientôt je reviendrais »

 

Le journaliste, écrivain et scénariste français, Jean-Chrisophe Grangé a déclaré dans une vidéo, avoir acheté ses masques à Ankara, où il est venu il y a peu, or il n’en restait déjà plus à Paris.

« Vraiment je suis mélancolique quand je pense à la Turquie. Bientôt je reviendrais » a-t-il assuré.

Un message vidéo de Grangé a été publié sur le compte en turc de l’Institut français qui travaille pour promouvoir la culture française à l’étranger.

« Juste avant le confinement à Paris, je me souviens d’avoir chercher des masques partout à Ankara car il n’en restait déjà plus à Paris. J’ai acheté mes masques et mon gel et les portes se sont fermées à Paris quand je suis arrivé. J’ai gardé un très très bon souvenir de mon séjour à Ankara » affirme M. Grangé.

L’écrivain français a salué l’accueil réservé en Turquie par les lecteurs turcs.

« Vraiment je suis mélancolique quand je pense à la Turquie. Je reviendrais bientôt » a-t-il dit.

Jean-Christophe Grangé était arrivé en mars à Ankara et il avait participé au Salon du Livre d’Ankara, dans le cadre d’une activité de l’Institut français.  



SUR LE MEME SUJET