France: Des boulangers turcs offrent du pain tous les jours à l’hôpital de Mulhouse

Une famille d’artisans-boulangers turcs offre tous les jours, toutes sortes de produits issus de leur propre production pour l’offrir aux personnels soignants de l’hôpital Emile Muller de Mulhouse

1387668
France: Des boulangers turcs offrent du pain tous les jours à l’hôpital de Mulhouse

 

Une famille d’artisans-boulangers turcs offre tous les jours, toutes sortes de produits issus de leur propre production pour l’offrir aux personnels soignants de l’hôpital Emile Muller de Mulhouse, dans l’Est de la France, une des région les plus touchées par l'épidémie de coronavirus Covid-19.

La famille Beyaz a accepté de témoigner pour Anadolu.

Le nouveau coronavirus Covid-19 touche plus particulièrement l’Est de la France. Selon les chiffres de l'Agence régionale de santé et de la Préfecture du Grand Est du dimanche 29 mars, le bilan du coronavirus covid-19 dans la région s'aggrave avec 3.940 personnes hospitalisées, dont 774 en réanimation. 816 personnes sont mortes dans le Grand Est depuis le début de l'épidémie.

La communauté turque est fortement présente dans cette région. Depuis le début de la propagation du virus, elle s’organise pour apporter sa contribution dans cette "guerre sanitaire", comme l’avait évoqué le président Emmanuel Macron.

 

La famille Beyaz est composée de boulangers depuis 3 générations. Le père est arrivé en France en 1980. En 2001, il a ouvert une boulangerie dans un quartier de Mulhouse. La famille a toujours privilégié les produits locaux avec des fournisseurs locaux.

Dès que les hôpitaux ont commencé à être submergés par le nombre de patients contaminés, la famille a pris immédiatement contact avec l’hôpital pour savoir en quoi elle pouvait les aider.

Il faut savoir que le personnel de santé dans son ensemble est en première ligne dans cette lutte contre le coronavirus. Les médecins, infirmières, aides-soignants et autres professionnels du secteur, ne comptent plus leurs horaires et sont extrêmement fatigués et surtout n’ont pas le temps de se nourrir correctement. C’est pourquoi, l’hôpital a demandé à la famille Beyaz des baguettes, de la viennoiserie, des brioches et des kouglof (une pâtisserie traditionnelle alsacienne).

 

ImageImage

 

Ainsi, depuis plus d'une dizaine de jours, 150 baguettes sont gracieusement offertes à l'hôpital de Mulhouse, en plus des autres croissants et viennoiseries.

- Un des frères est conseiller municipal:

Dans la famille de 5 frères, Beytullah est conseiller municipal dans la ville de Mulhouse. Il suit donc de près les problèmes que rencontre l’hôpital. C’est tout naturellement qu’il a contacté Mr Ringenbach, responsable de la cuisine à l’hôpital, et son adjoint Mr Nazaro.

Outre la volonté d’aider l’hôpital, c’est aussi une forme de reconnaissance pour la famille. En effet, Beytullah, conseiller municipal, a été testé positif au Covid-19 et est soigné dans ce même hôpital.

"Nous voulions montrer notre soutien à notre hôpital, à nos médecins et nos personnels soignants", explique Faruk Beyaz, membre de la famille.

Il explique par ailleurs que la famille n’a reçu aucun appel ni des autorités turques ni des françaises. En revanche, plusieurs journalistes notamment Turcs les ont contactés pour relayer cette histoire de solidarité.

Suite à la révélation de cette information sur les réseaux, "plusieurs personnes nous ont contactées pour savoir si elles pouvaient participer à cet élan de solidarité", explique encore Faruk qui se réjouit de cette coopération.

Vendredi 27 mars, le vice-ministre turc des affaires étrangères, Yavuz Selim Kiran, avait fait savoir que 50 ressortissants turcs, dont 15 en France, avaient perdu la vie du coronavirus covid-19 dans 8 pays étrangers.

Par ailleurs, 151 ressortissants turcs ont été testés positifs. Ce nombre croit de jour en jour, malgré le confinement imposé dans plusieurs pays.

 

 

 

AA

 



SUR LE MEME SUJET