Des eurodéputés appellent la Grèce à « mettre fin à la violence »

Dans une lettre à la Commission européenne, les eurodéputés dénoncent « une violence inadmissible contre les migrants voulant passer par la frontière grecque » et font état d’une « situation extrêmement préoccupante ».

1371532
Des eurodéputés appellent la Grèce à « mettre fin à la violence »

 

59 eurodéputés ont appelé la Grèce à « mettre fin à la violence ».

Dans une lettre à la Commission européenne, les eurodéputés dénoncent « une violence inadmissible contre les migrants voulant passer par la frontière grecque » et font état d’une « situation extrêmement préoccupante ».

Les autorités grecques sont appelées à respecter la législation nationale et internationale dans la lettre qui rappelle qu’il est du devoir de la Grèce d’assurer l’accès de ces personnes sur son sol et d’appliquer la procédure d’asile.

« Une violence indescriptible et inadmissible est appliquée contre les habitants locaux et les demandeurs de protection » peut-on lire dans la lettre.

La Grèce est ainsi appelée à mettre fin « aux violences infligées ».

Dans un communiqué, l’Amnesty international annonçait que les mesures inhumaines de la Grèce pour prévenir l’entrée dans le pays des migrants irréguliers mettaient la vie de ces personnes en danger.



SUR LE MEME SUJET