Macron veut donner "une nouvelle force" à la lutte anti-terroriste au Sahel

Le président français a fait cette déclaration en marge d'une visite de 48 heures entamée vendredi en Côte d'Ivoire

1327364
Macron veut donner "une nouvelle force" à la lutte anti-terroriste au Sahel

En visite officielle de 48 heures en Côte d'Ivoire, le président français Emmanuel Macron a partagé vendredi un repas de Noel avec les soldats français du camp militaire de Port-Bouët (District d'Abidjan), ont rapporté des médias français.

Macron a affirmé dans un discours prononcé à l'occasion qu'il voulait donner "une nouvelle force" à la lutte anti-terroriste au Sahel "pour gagner ce combat indispensable à la stabilité et à la sécurité" de la région, rapporte la chaîne d'information France 24.

"Nous continuerons à lutter contre les terroristes. Nous continuerons à le faire avec nos partenaires africains et avec nos partenaires européens et internationaux", a précisé le président dans son discours. "Car si nous laissons prospérer la menace, elle nous touchera aussi.", a-t-il souligné.

Emmanuel Macron a également évoqué le récent drame vécu par l'armée française : la perte de 13 soldats de l'opération Barkhane dans une collision accidentelle entre deux hélicoptères au cours d'une opération antiterroriste au Mali.

Après son discours, Emmanuel Macron a pris place au milieu des quelque 1000 soldats sous une grande tente installée sur le terrain de football pour un dîner préparé par le chef de l'Elysée, Guillaume Gomez, rapporte encore le média français.

Plusieurs soldats ayant participé à cette mission et à d'autres menées au Sahel ont été invités à Abidjan, où ils s'entretiendront avec le président accompagné de la ministre des Armées, Florence Parly, et du chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, précise France 24.

Dans le même temps, son épouse Brigitte Macron qui l'accompagne dans cette visite, rencontrera des familles de militaires déployés en Côte d'Ivoire.

À l'issue de sa visite en Côte d'Ivoire, Emmanuel Macron fera dimanche une étape de trois heures à Niamey pour s'y entretenir avec son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou, et rendre hommage aux 71 soldats nigériens ayant récemment péri dans l'attaque d'un camp militaire, selon la même source.

Cette courte visite vise à préparer le sommet sur le Sahel prévu le 13 janvier à Pau (sud-ouest de la France) et auquel sont conviés les présidents du G5 Sahel (Niger, Burkina Faso, Mali, Tchad et Mauritanie).

Arrivé vendredi en fin de journée à Abidjan, Emmanuel Macron et son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, relanceront le chantier de l'Académie internationale de lutte contre le terrorisme, qui veut devenir le centre de formation des acteurs du secteur en Afrique de l'ouest, indique encore le média français.AA


Mots-clés: #sahel , #macron

SUR LE MEME SUJET