France : un policier condamné à 4 mois de prison avec sursis pour violences contre les gilets-jaunes

Un policier a été condamné à 4 mois de prison et mille euros d’amende pour violence contre un manifestant au cours du rassemblement des gilets-jaunes en France le 1er mai.

1326757
France : un policier condamné à 4 mois de prison avec sursis pour violences contre les gilets-jaunes

 

Un policier a été condamné à 4 mois de prison et mille euros d’amende pour violence contre un manifestant au cours du rassemblement des gilets-jaunes en France le 1er mai.

Selon la presse française, le tribunal correctionnel de Paris a annoncé son verdict sur le policier qui a giflé un manifestant le 1er mai.

Le tribunal a décidé de ne pas inscrire la peine sur son casier judiciaire pour que celui-ci puisse continuer d’exercer son métier.

Le policier a reconnu sa faute au tribunal.

Un autre policier qui avait lancé une pierre sur un manifestant durant le rassemblement des gilets-jaunes le 1er mai avait été condamné hier à 2 mois de prison avec sursis.

La violence policière en France contre les gilets-jaunes qui manifestent depuis le 17 novembre 2018, avait suscité des débats dans le pays.

L’inspection générale de la police nationale (IGPN) avait annoncé l’ouverture de 313 enquêtes judiciaires sur des accusations de violences policières.

Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner avait avoué il y a quelques mois que 4 personnes ont grièvement été blessées aux yeux dans l’intervention de la police.

Selon le site Mediapart, 5 personnes ont perdu la main, 23 personnes ont perdu l’usage de l’œil et plusieurs personnes ont été blessées à cause des armes de défense de la police.



SUR LE MEME SUJET