Le président Erdogan est arrivé à Londres

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé mardi à Londres pour participer au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN)

Le président Erdogan est arrivé à Londres

 

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé mardi à Londres pour participer au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

Le président a été accueilli à son arrivée à l’aéroport par le représentant régional adjoint de la reine d’Angleterre Elisabeth II Lord Vincent Thompson, le représentant du ministère britannique des Affaires étrangères David Pearey, l’ambassadeur de Turquie à Londres Umit Yalcin et le personnel de l’ambassade turque.

Le président turc est accompagné de son épouse, Emine Erdogan, des ministres des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, de la Défense, Hulusi Akar, du Trésor et des Finances, Berat Albayrak, du porte-parole du Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), Omer Celik, du député de l'AK Parti pour Izmir Binali Yildirim ainsi que du chef de la Communication de la présidence, Fahrettin Altun et du porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin.

Le président Erdogan s’est ensuite dirigé vers l’hôtel où il résidera. Les citoyens turcs vivant en Angleterre étaient présents pour accueillir le président. Le couple présidentiel est descendu du véhicule pour saluer les citoyens réunis.

Erdogan a déclaré à un journaliste qui l’interrogeait sur la réunion sur la Syrie qui aura lieu en amont du sommet, qu’une réunion quadripartite aura lieu avec l’Angleterre, la France et l’Allemagne.

« L’entretien sera bref. Nous aurons particulièrement l’occasion d’évaluer la situation actuelle en Syrie. Nous allons évaluer l’avancée de l’opération Source de Paix. Je pense que nous aurons également l’occasion de discuter de la réalisation de la mission des forces de la coalition, du soutien qu’ils peuvent apporter à nos plans et projets. Nous écouterons aussi les demandes qu’ils nous présenteront » a-t-il répondu.

 



SUR LE MEME SUJET