France : Édouard Philippe a annoncé le calendrier des réformes

Le chef du gouvernement s’exprimait au terme d’un séminaire de plus de dix heures, auquel ont pris part tous les membres de son gouvernement.

1192380
France : Édouard Philippe a annoncé le calendrier des réformes

Le premier ministre Édouard Philippe a présenté lundi soir lors d’un point presse depuis Matignon, le calendrier et les modalités de mise en œuvre des annonces faites par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des « gilets jaunes ». 

Le chef du gouvernement s’exprimait au terme d’un séminaire de plus de dix heures, auquel ont pris part tous les membres de son gouvernement ainsi qu’une trentaine de parlementaires conviés aux réflexions. 

La journée du lundi a été placée sous le signe de la réflexion commune à Matignon où s’est tenu un séminaire gouvernemental inédit visant à organiser le calendrier des réformes. 

« L’objectif de cette journée était de déterminer, face aux très nombreux et ambitieux objectifs fixés par le président de la République, qui devait faire quoi et quand », a expliqué Édouard Philippe. 

Le gouvernement lancera « dès la semaine prochaine la mobilisation nationale et territoriale pour l’emploi et la transition écologique », permettant « à la fois de prendre les choix stratégiques et de mettre au cœur de toutes les politiques cette urgence climatique ». 

Il a, par ailleurs, annoncé que « c’est au mois de juillet que nous présenterons, en conseil des ministres, le projet de loi bioéthique sur lequel nous nous sommes engagés ». 

S’agissant de la réforme des retraites, Édouard Philippe, a indiqué qu’il espère «présenter un projet de loi à la fin de l'été». 

Le sujet de la fraude fiscale est lui aussi mis sur la table. 

Le chef du gouvernement a expliqué qu’il allait demander à la Cour des comptes de formuler « des propositions précises » qui « devront être rendues en octobre, ce qui permettra d'intégrer ces propositions dans les textes financiers qui seront présentés au Parlement à l'automne ». 

Enfin, concernant la mobilisation nationale en faveur de l’emploi, voulue par Emmanuel Macron, Édouard Philippe a expliqué qu’il allait « réunir l'ensemble des acteurs concernés, partenaires sociaux, organisations syndicales, organisations patronales, les associations d'élus, les associations qui accompagnent la transition énergétique pour réfléchir collectivement au niveau national, puis localement au niveau territorial à la façon dont nous pouvons collectivement nous mobiliser pour atteindre les objectifs ambitieux en matière de retour au plein emploi et en matière d'accompagnement des transitions écologiques ». 

Pour rappel, ces multiples annonces ont été faites par le chef de l’Etat au terme d’un « grand débat national » initié en réponse à la mobilisation des « gilets jaunes » qui agite le pays depuis le 17 novembre. 

Ainsi, du 15 janvier au 15 mars, les citoyens français ont été invités à s’exprimer et à proposer des solutions via un site internet dédié, ainsi que des milliers de débats organisés au quatre coins de la France. AA



SUR LE MEME SUJET