Les Algériens appellent Macron à ne pas se mêler des affaires internes de l’Algérie

Le soutien implicite de Macron à Bouteflika a soulevé l’indignation parmi les Algériens

Les Algériens appellent Macron à ne pas se mêler des affaires internes de l’Algérie

Les propos du président français Emmanuel Macron concernant le retrait de candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle algérienne, ont été perçus comme un soutien implicite au maintien au pouvoir de Bouteflika.

Sur ce, les Algériens ont appelé toute la semaine le palais de l’Élysée pour affirmer leur mécontentement, accusant Macron d’ingérence dans les affaires internes de l’Algérie.

Les Algériens ont également posté des vidéos sur Facebook et YouTube pour montrer leur réaction.

Le 11 mars, Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa décision de reporter l'élection présidentielle jusqu'à la réalisation d’une conférence nationale pour réformer la constitution algérienne.

Le 12 mars, lors d’une visite officielle à Djibouti, le président français a salué cette décision. « Je salue la décision du président Bouteflika, qui signe une nouvelle page dans la démocratie algérienne » avait-il déclaré, ajoutant que « la transition doit être faite dans une durée raisonnable ».



SUR LE MEME SUJET