Macron dit non au retour des terroristes français membres de Daesh en Syrie et en Irak

Selon le président de la République française Emmanuel Macron, il n’est pas question que les terroristes français membres de Daesh en Syrie et en Irak, retournent en France

1153418
Macron dit non au retour des terroristes français membres de Daesh en Syrie et en Irak

Selon le président de la République française Emmanuel Macron, il n’est pas question que les terroristes français membres de Daesh en Syrie et en Irak, retournent en France.

Lors d’une réunion organisée au palais de l’Élysée avec certains maires, Macron a fait savoir que la France maintient sa position à ce sujet. Ces terroristes doivent être jugés dans les pays où ils sont détenus, a-t-il soutenu.

Le chef d’Etat français Macron a tenu une conférence de presse conjointe au palais de l’Elysée avec son homologue irakien Barham Saleh en visite en France.

« Les 13 terroristes françaises membres de Daesh ont été livrés à l’Irak et seront jugés dans ce pays », avait-t-il affirmé.

Le président des États-Unis Donald Trump avait dans un message adressé à l’Europe et publié sur son compte twitter, affirmé que les membres de Daesh originaires d’Europe devaient être livrés et jugés dans le continent européen. Trump avait déclaré que dans le cas contraire, ils seraient contraints de libérer ces terroristes.

« Nous demandons à nos alliés britannique, français, allemand et européens, de rapatrier et de juger les 800 terroristes membres de Daesh. Daesh est sur le point de s’effondrer. L’autre option moins agréable, est que l’on soit contraint de les libérer », avait-il prévenu.



SUR LE MEME SUJET