Nouvelle stratégie industrielle franco-allemande

Le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier a fait savoir qu’ils avaient établi un consensus sur un communiqué conjoint au sujet de la ‘nouvelle politique industrielle de l’Europe

Nouvelle stratégie industrielle franco-allemande

Le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier a fait savoir qu’ils avaient établi un consensus sur un communiqué conjoint au sujet de la ‘nouvelle politique industrielle de l’Europe.

Altmaier s’est entretenu avec le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire à Berlin, capitale de l’Allemagne.

Faisant une déclaration au terme de l’entretien, Altmaier a affirmé que Berlin et Paris sont parvenus à une identité de vue sur un communiqué conjoint au sujet de la ‘nouvelle politique industrielle de l’Europe.

Il a précisé qu’ils allaient avec la France accorder 1,7 milliard d’euros de soutien pour la production en Europe des cellules de batteries destinées aux véhicules électriques d’Europe.

« Les détails à ce sujet devraient être annoncés les semaines à venir », a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire a déclaré que la France et l’Allemagne avaient des suggestions concernant l’actualisation des règles de concurrence de l’Europe, que l’Europe possède des technologies puissantes et modernes et qu’ils souhaitaient que celles-ci servent le continent.

Le Maire a indiqué qu’ils estimaient que les aides étatiques pour la production de cellules de batteries destinées aux véhicules électriques en Europe soient approuvées par la commission européenne avant le 1er avril.

Le développement d’une politique européenne de défense fait partie des priorités des deux pays.

Les responsables de Paris et de Berlin se rencontrent fréquemment ces derniers mois concernant l’intégration de l’Europe. L’Union des deux grandes puissances du continent européen pour l’avion de chasse sixième génération, avait retenu l’attention.

Au terme des politiques contradictoires du président américain Donald Trump, les deux pays avaient décidé de faire du développement de la politique de défense de l’Europe leur priorité.

L’approvisionnement de cellules de batteries formant l’importante partie de la valeur ajoutée de la production de véhicules électriques, a une grande importance dans l’industrie européenne. Les moteurs électriques ont moins de pièces comparés au moteur qui fonctionne au carburant.

Le fait que la Chine et les États-Unis aient développé des technologies avancés en matière d’industrie automobiles ces dernières années, avait suscité des débats au sein de l’opinion publique en Allemagne. L’entreprise chinoise CATL, LG Chem siégeant en Corée du Sud et Samsung font partie des plus grands producteurs mondiaux dans ces batteries en question.

Le marché des batteries devraient atteindre les 250 milliards d’euros d’ici 2025.



SUR LE MEME SUJET