« Le meurtre de Khashoggi a mis la France en difficulté » (Jean-Dominique Merchet)

Le journaliste français Jean-Dominique Merchet a fait savoir qu’il n’y avait aucun doute sur l’envoi par la Turquie à la France des enregistrements audio et autres renseignements sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

1090680
« Le meurtre de Khashoggi a mis la France en difficulté » (Jean-Dominique Merchet)

Le journaliste français Jean-Dominique Merchet a fait savoir qu’il n’y avait aucun doute sur l’envoi par la Turquie à la France des enregistrements audio et autres renseignements sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Le journaliste du journal L’Opinion, a fait des évaluations pour l’Agence Anadolu sur l’affaire du journaliste saoudien Khashoggi.

Il a indiqué que l’Arabie saoudite est l’allié stratégique de la France, notant que le meurtre de Khashoggi et la question du Yémen avaient compliqué les relations entre la France et l’Arabie saoudite.

« Cela a mis la France en difficulté » a-t-il assuré.

Merchet a fait savoir que le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian essaie de maintenir les relations en bon état avec l’Arabie saoudite.

Merchet a aussi évalué les propos de Le Drian qui disait ne pas avoir reçu d’informations de la part de la Turquie sur le meurtre de Khashoggi.

« Il n’y a pas de doute que la Turquie a remis les informations à la France. Les déclarations du Premier ministre canadien (Justin Trudeau) qui dit avoir écouté les enregistrements audio, en sont les preuves » a-t-il assuré.

Jamal Khashoggi avait brutalement été tué le 2 octobre au consulat général saoudien à Istanbul où il était allé pour des procédures matrimoniales.

La Turquie avait partagé les documents et enregistrements audio sur l’affaire avec les leaders mondiaux.

Le Drian avait affirmé la semaine dernière sur France 2, ne pas être au courant des informations fournies par la Turquie sur le meurtre de Khashoggi, mais avait été contraint de faire marche arrière après avoir été démenti par la Turquie.  



SUR LE MEME SUJET