France : le propriétaire d’un bar forcé d’embrasser les pieds d’un commissaire à Paris

Un commissaire qui a mené une incursion dans un bar au Bourget dans le nord de Paris, a forcé le patron du bar à embrasser ses pieds lui reprochant de l’avoir insulté

1027504
France : le propriétaire d’un bar forcé d’embrasser les pieds d’un commissaire à Paris

Un commissaire qui a mené une incursion dans un bar au Bourget dans le nord de Paris, a forcé le patron du bar à embrasser ses pieds lui reprochant de l’avoir insulté.

Le gérant du bar a porté plainte contre le commissaire qu’il accuse de faire pression régulièrement.

Le commissaire et son équipe ont fait une descente dans le bar pour des suspects de trafic de drogue, fouillant les poches de tous les clients qui s’y trouvent à ce moment.

A ce moment-là, les caméras de surveillance filment le patron embrasser les pieds du commissaire et d’un policier sur la terrasse.

Sur la vidéo on peut aussi entendre le commissaire qui reproche au gérant de l’avoir insulté.

Le patron du bar qui dit avoir porté plainte auprès de plusieurs instances après cet événement, dénonce une pression dont il est victime depuis longtemps. « Je n’ai pas pu faire autrement que de lui embrasser les pieds » témoigne-t-il.  

Il regrette n’avoir cependant obtenu aucun résultat.

« Je ne veux pas être comme le libraire qui a travaillé 10 ans sous la pression des policiers et qui a fini par fermer boutique. On n’est pas dans le Far West ici » s’est-il plaint.

Toutefois le commissaire visé par une plainte auprès du ministère public n’a fait aucune déclaration.

Un effort particulier est dénoncé pour éviter que les enregistrements des caméras de surveillance ne soient transmis à la presse.



SUR LE MEME SUJET