Un tribunal français accorde à l’épouse catholique d’un musulman le droit de l’incinérer

Houfeyz Nabiri, frère du défunt, a fait savoir que la cour d’appel en France, avait approuvé la remise du corps de son frère Hassan Nabiri à son épouse catholique, en vue d’être incinéré

1025161
Un tribunal français accorde à l’épouse catholique d’un musulman le droit de l’incinérer

En France, un tribunal a accordé à l’épouse catholique d’un Marocain musulman, Hassan Nabiri, le droit de l’incinérer conformément à sa croyance.

Houfeyz Nabiri, frère du défunt, a fait savoir que la cour d’appel en France, avait approuvé la remise du corps de son frère Hassan à son épouse catholique, en vue d’être incinéré.

Nabiri a fait savoir que la cour avait transmis à la mairie de Limoges la directive d’autoriser l’incinération de son frère Hassan demain (samedi).

Dans une déclaration faite hier (jeudi), Houfeyz Nabiri avait déclaré qu’il porterait la décision du tribunal de première instance concernant la remise du corps de son frère défunt à son épouse catholique, à la cour de cassation.

« L’épouse de mon frère est une Française catholique et elle s’obstine à l’incinération selon la croyance catholique. Or, mon frère était musulman, par conséquent il ne faut pas incinérer son corps » avait précédemment affirmé le frère de Hassan, Houfeyz Nabiri.

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustafa al-Halefi, avait souligné que la décision en question violait l’honneur du citoyen marocain décédé et les sentiments de la famille de ce dernier.

Hassan Nahiri qui vivait en France, avait été transporté à l’hôpital après une morsure d’un insecte venimeux. Il a perdu la vie mardi dernier à l’hôpital où il suivait des soins.

En mai, une affaire similaire avait eu lieu dans la ville Brescia d’Italie. La procédure d’incinération d’un immigré marocain avait été annulée 20 minutes avant.  



SUR LE MEME SUJET