France : suppression du mot « race » et interdiction de « la distinction de sexe » dans l'article 1

L’Assemblée nationale française décide de supprimer le mot « race » dans le premier article de la Constitution et interdit la « distinction de sexe »

1011759
France : suppression du mot « race » et interdiction de « la distinction de sexe » dans l'article 1

L’Assemblée nationale française décide de supprimer le mot « race » dans le premier article de la Constitution et interdit la « distinction de sexe ».

Le vote a été approuvé à l’unanimité.  

Selon le nouvel article 1 modifié, « la République assure l’égalité de tous les citoyens devant les lois, sans distinction de se sexe, d’origine et de religion » au lieu de « sans distinction d'origine, de race ou de religion ».

L’amendement de l’article 1 de la constitution intervient dans un contexte de réforme constitutionnel mené par le président français Emmanuel Macron.

L’Assemblée débattra dans les jours et semaines à venir, de la réduction du nombre de députés, de la répartition des chiffres entre les partis, du contrôle des activités de députés et de l’inclusion de la Corse à la Constitution.

Le mot « race » avait été ajouté dans la Constitution en 1946 pour lutter contre les réflexions racistes. Les députés qui appuient cet amendement, défendent que le mot race est « mal compris », « infondé » et soulignent qu’il n’y a pas plusieurs races humaines mais une seule.  

L’ancien président français François Hollande avait promis cet amendement en 2012 sans pouvoir le réaliser.



SUR LE MEME SUJET