France/Chine : Edouard Philippe veut rééquilibrer le multilatéralisme

La part de marché chinois en France est de 9%, alors que la part de marché français en Chine n’est que de 1,6%.

999483
France/Chine : Edouard Philippe veut rééquilibrer le multilatéralisme

Le Premier ministre français Edouard Philippe a plaidé dimanche, pour un « multilatéralisme fort » avec la Chine, a-t-on appris de sources médiatiques concordantes.

En visite à Pékin, Edouard Philippe a souligné : «Nous devons travailler avec la Chine à la mise en place d'un multilatéralisme fort, sans angélisme, sans naïveté, mais ferme et juste», devant les étudiants de l’université Tsinghua. 

« Si ensemble nous ne jouons pas notre partition, alors les fausses notes pourraient se multiplier et le désordre s'installer. C'est donc une tâche historique qui nous incombe », a ajouté le premier ministre français, repris par le média suisse Romandie. 

Cette démarche française intervient dans un contexte de tension commerciale entre les Etats-Unis et plusieurs de ses partenaires commerciaux, dont la France et la Chine.

Le Président américain Donald Trump a, en effet, rétabli les taxes douanières sur plusieurs produits et matières premières, ce qui constitue un obstacle à l’accès au marché américain, où le pouvoir d’achat est parmi les premiers au monde. 

Sur cette base, le Premier ministre français a constaté l’émergence de nouveaux défis sur le multilatéralisme et appelé la Chine à jouer un « rôle de leader » pour y faire face. 

Il a considéré que le multilatéralisme doit être rééquilibré «en direction des puissances asiatiques et africaines». 

Pour rappel, la France et la Chine sont liées par un « partenariat stratégique global » depuis 2004. Selon le ministère français des AE, la Chine est le 6e partenaire commercial de la France, elle est son 8e client et son 2e fournisseur. 

La part de marché chinois en France est de 9%, alors que la part de marché français en Chine n’est que de 1,6%. 

Arrivé en Chine depuis jeudi à la tête d'une importante délégation économique, Edouard Philippe doit rencontrer lundi le président chinois, Xi Jinping.AA



SUR LE MEME SUJET