Heiko Maas et Jean-Yves Le Drian plaident en faveur de l'accord sur le nucléaire iranien

L'Allemagne et la France resteront fidèles à leurs engagements malgré les menaces du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien

966058
Heiko Maas et Jean-Yves Le Drian plaident en faveur de l'accord sur le nucléaire iranien

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas et son homologue français Jean-Yves Le Drian ont déclaré qu'ils resteront fidèles à leurs engagements malgré les menaces du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien.

Heiko Maas et Jean-Yves Le Drian ont tenu une conférence de presse conjointe à Berlin.

Heiko Maas a déclaré qu’ils craignaient que l’échec de cet accord conduise à une escalade et engendre un retour à la situation avant 2013, relevant que ce ne serait à l’intérêt de personne.

Il a souligné que l’accord nucléaire conclu en 2015 avec l’Iran rendait le monde plus sûr.

« Nous ne voyons pas d’autre alternative aux restrictions et aux mécanismes de surveillance du programme nucléaire de l’Iran apportés par l’accord » a-t-il ajouté.

Jean-Yves Le Drian a, pour sa part, souligné être déterminé à préserver l’accord sur le nucléaire iranien. Il a assuré que l’accord en question était le meilleur moyen d’éviter que l’Iran n’accède à l’arme nucléaire.

« Cet accord doit être maintenu indépendamment de la décision américaine » a-t-il défendu.



SUR LE MEME SUJET