Lutte antiterroriste: Suleyman Soylu dénonce le « deux poids deux mesures » de l'Occident

Le ministre de l’Intérieur, Suleyman Soylu, a critiqué les pays occidentaux pour le « deux poids deux mesures » appliqué concernant la lutte contre le terrorisme

959616
Lutte antiterroriste: Suleyman Soylu dénonce le « deux poids deux mesures » de l'Occident

Le ministre de l’Intérieur, Suleyman Soylu, a critiqué les pays occidentaux pour le « deux poids deux mesures » appliqué concernant la lutte contre le terrorisme.

La capitale française accueille la Conférence internationale de lutte contre le terrorisme.

Les représentants de 70 pays et de 20 organisations internationales se sont rassemblés sous le slogan « nous ne finançons pas le terrorisme ».

La réunion portait sur l’assèchement de tous les financements des organisations terroristes comme Daesh et Al-Qaïda. Le premier jour de la réunion a rassemblé les experts et le second jour continue au niveau ministériel à huis clos.

Les participants partagent leur expérience en matière de lutte contre le terrorisme et visent à mettre en place une coopération de lutte contre le terrorisme et son financement.

La Turquie y est représentée par le ministre de l’Intérieur, Suleyman Soylu, et le ministre des Finances Naci Agbal.

Suleyman Soylu a prononcé un discours au cours de la conférence, dans lequel il a critiqué le « deux poids deux mesures » de l’Europe face au terrorisme.

« Il est évidemment impossible d’avancer d’un iota s’il est toujours question d’une différenciation des terroristes dans la définition du terrorisme » a-t-il déclaré.

Il a relevé, d’autre part, que le monde entier parle constamment de Daesh et d’Al-Qaïda mais jamais de l’organisation terroriste et séparatiste PKK/PYD-YPG ni de l’organisation terroriste guléniste FETO.

La conférence prendra fin avec la déclaration de Paris qui comprendra des recommandations et reflétera les conclusions de la conférence.

 



SUR LE MEME SUJET