Le parlement européen lève l’immunité d’un eurodéputé français d’extrême droite

Le Parlement européen a levé mardi l'immunité parlementaire de l'eurodéputé français Steeve Briois, secrétaire général du parti d'extrême droite français Front National (FN), visé par une plainte pour injures publiques.

905401
Le parlement européen lève l’immunité d’un eurodéputé français d’extrême droite

Le Parlement européen a levé mardi l'immunité parlementaire de l'eurodéputé français Steeve Briois, secrétaire général du parti d'extrême droite français Front National (FN), visé par une plainte pour injures publiques.

A l’issue d’un vote à main levée, les eurodéputés réunis à l’Assemblée générale du Parlement européen dans la ville de Strasbourg en France, ont majoritairement accepté la levée de l’immunité parlementaire du député européen français Steeve Briois, secrétaire général du parti d'extrême droite français Front National (FN) et maire de la commune de Hénin-Beaumont.

Steeve Briois est l'objet d'une plainte pour "injures publiques envers un particulier" portée devant la justice française par un élu d'opposition dans la commune de Hénin-Beaumont (nord), dont le responsable FN est maire, a rappelé le Parlement européen.

Il lui est reproché de ne pas avoir supprimé de sa page Facebook des commentaires d'autres personnes considérés comme "injurieux" par ce conseiller municipal opposé à l'installation en décembre 2015 d'une crèche dans le hall de la mairie, installation jugée par ailleurs contraire à la loi sur la laïcité.

La plainte a été acceptée et la justice française avait demandé au Parlement européen la levée de l’immunité de Briois afin qu’il puisse être jugé.

Le Parlement européen avait levé au mois de juin, l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, leader du Front National, pour une histoire de diffamation et pour avoir tenu des propos à caractère raciste et islamophobe.



SUR LE MEME SUJET