Mennel Ibtissem, candidate de "The Voice" attaquée via les réseaux sociaux à cause de son voile

Mennel Ibtissem, candidate de "The Voice" attaquée via les réseaux sociaux à cause de son voile et de son soutien à la Palestine

904965
Mennel Ibtissem, candidate de "The Voice" attaquée via les réseaux sociaux à cause de son voile

Mennel Ibtissem, 22 ans, candidate de "The Voice", qui avait ému les spectateurs et le jury de l’émission, a été la cible des attaques des internautes racistes sur les réseaux sociaux à cause de son voile et de son soutien à la Palestine.

Mennel Ibtissem candidate de l'émission "The Voice", diffusée sur la chaîne de télévision française TF1, avait interprété en anglais et arabe la reprise de ‘Hallelujah’ du célèbre chanteur Leonard Cohen. Ibtissem a fait savoir qu’elle avait interprété cette chanson dans le but de donner un message de paix et d’empathie.

La candidate voilée Ibtissem qui avait interprété samedi la chanson intitulée ‘Garde le sourire, Palestine’ en vue de soutenir le peuple palestinien, avait été la cible de critique de la part de la presse et des internautes racistes sur les réseaux sociaux.

Les internautes racistes ont avancé sur les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook, qu’une femme voilée ne pouvait pas participer à une émission de chanson en France. Ils ont protesté contre les dirigeants de la chaine de télévision et réagi contre le fait qu’Ibtissem chante en arable dans l’émission.

Certains anciens messages partagés par Ibtissem, attaquée via des messages racistes et islamophobes, ont été critiqués.

Ibtissem avait partagé sur les réseaux sociaux des messages à la suite des attaques perpétrées en 2016 à Nice en France. Le message en question d’Ibtissem est le suivant : « Des attaques sont perpétrées presque chaque semaine. Ce n’est pas une coïncidence que le passeport des auteurs de l’attaque soit toujours retrouvé sur les lieux de l’incident ? ».

Ce message a été partagé de nouveau par les internautes qui tiennent des propos raciste dans leur message.

Ceux qui souhaitent qu’Ibtissem quitte le concours en montrant comme raison ce message, ont publié des messages à caractère raciste et islamophobe en réaction à la candidate.

Accordant une interview au quotidien Le Figaro, Ibtissem a fait savoir qu’il est inacceptable que des messages ne reflétant pas exactement ses pensées, soient partagés. Elle a affirmé qu’elle est née à Besançon et qu’elle aime la France.

D’autre part, beaucoup de messages de soutien ont été partagés pour Ibtissem à la suite des messages racistes la ciblant.



SUR LE MEME SUJET