France : des citoyens turcs protègent le consulat de Turquie à Lyon

Des citoyens turcs se sont déplacés devant le consulat de Turquie à Lyon pour le protéger contre d’éventuelles attaques, a appris le correspondant d’Anadolu de sources concordantes

898945
France : des citoyens turcs protègent le consulat de Turquie à Lyon

Des citoyens turcs se sont déplacés devant le consulat de Turquie à Lyon pour le protéger contre d’éventuelles attaques, a appris le correspondant d’Anadolu de sources concordantes. 

Ce rassemblement défensif a été mobilisé via les réseaux sociaux pour contrer une manifestation lancée par des organisations proches du PKK (groupe reconnu terroriste par la France, l’UE et d’autres pays) qui voulaient protester contre l’opération Rameau d’olivier. 

Ils étaient environ 200 personnes à se déplacer, samedi dans la journée, devant le consulat de Turquie, afin d’empêcher les partisans du PKK de vandaliser le bâtiment, a constaté le correspondant d’Anadolu. 

Ahmet Cetin, reporter pour le Web Tv Media France TV, a déclaré à Anadolu que «suite à l’appel de quelques citoyens turcs qui voulaient protéger le consulat, 50 personnes se sont données rendez-vous. Nous avons commencé à faire un direct et 150 personnes nous ont rejoint spontanément». 

Les partisans du PKK, soutenus par les partis de l’extrême gauche, s’étaient rassemblés à 800 mètres du consulat et avaient obtenu l’autorisation de se rendre juste devant pour scander des slogans hostiles à la Turquie et au président turc Recep Tayyip Erdogan. 

Or, face à la présence des contre-manifestants, la police n’a finalement pas autorisé les partisans du PKK à avancer. Un cortège de police a été mis en place afin d’empêcher des heurts entre les deux groupes. 

Le consul général de Turquie, Özgür Çakar, a été présent toute la journée en étroite collaboration, aussi bien, avec les manifestants turcs qu'avec les forces de l’ordre. 

Nos concitoyens, très mécontents de ce rassemblement se sont organisés sur les réseaux sociaux pour se donner rendez-vous devant le consulat afin de soutenir notre pays», précise à Anadolu, le consul, qui se dit reconnaissant de cette mobilisation.» 

A la demande du consul général, Özgür Çakar et du vice-consul, Güzel Uçar, les manifestants se sont dispersés sans incident (18h15, heure française). 

Par ailleurs, Habip Dagli, l’un des premiers à appeler les concitoyens à s’unir face aux manifestants pro-PKK, a précisé à Anadolu que le but de ce rassemblement était d’attirer l’attention sur le fait que les autorités françaises laissent ces organisations agir en toute illégalité en France, alors qu’elles sont reconnues officiellement comme groupuscules terroristes. 

De son côté, les membres de l’ONG Cojep International, qui avaient écrit aux préfets afin de demander l’interdiction de ces manifestations, étaient présents en nombre afin de soutenir les contre-manifestants et le corps diplomatique du consulat. 

 

AA



SUR LE MEME SUJET