L’ancien maire de Paris compare la France actuelle à l’Allemagne nazie

"La France est malade des pertes de repères", déclare Bertrand Delanoë, dressant un parallèle avec l'Allemagne des années 30

722859
L’ancien maire de Paris compare la France actuelle à l’Allemagne nazie

L’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, a comparé la situation de la France actuelle à celle de l'Allemagne nazie des années 30, appelant à voter en faveur d’Emmanuel Macron, au deuxième tour des élections françaises, le 7 mai prochain.

« La France est malade des pertes de repères », a-t-il déclaré, vendredi, dans une émission diffusée par la radio française RTL.

Et d’ajouter : «Dans les années 30 en Allemagne, l'extrême gauche n'a pas voulu choisir entre les sociaux-démocrates et les nazis. Hitler a été élu par le suffrage universel ».

A noter que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a, à de multiples reprises, mis en garde contre les dérives xénophobes et islamophobes en Europe, dénonçant les « tendances fascistes », sur le Vieux Continent.

Il avait ainsi mis en garde, le 27 mars dernier, les Européens, les appelant à ne pas piétiner leurs propres valeurs, « pour quelques voix supplémentaires ».

« Nous avertissons amicalement les Européens, vous allez dans une mauvaise direction, faites demi-tour. Ne devenez pas les pantins des racistes, des nazis, des meurtriers ayants du sang sur les mains », avait déclaré Erdogan dans un discours prononcé le 27 mars à Istanbul.

« En agissant de la sorte, ce n'est pas seulement nous, mais toute l'Europe et l'avenir de l'humanité que vous mettez en péril. Les valeurs que vous piétinez pour quelques voix supplémentaires, vous en aurez besoin à l'avenir » a-t-il conclu.

Emmanuel Macron, le candidat du mouvement « En marche ! » affrontera au deuxième tour des élections présidentielles françaises, la candidate du Front National (extrême-droite), Marine Le Pen, le 7 mai prochain.

Le Conseil constitutionnel français a confirmé, mercredi, les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, tenu dimanche dernier, donnant vainqueurs du scrutin Emmanuel Macron avec 24,01% et Marine Le Pen avec 21,30% des suffrages exprimés. 

AA



SUR LE MEME SUJET