Erdogan porte plainte contre Philippe Moreau Defarges

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a déposé une plainte officielle contre le politologue français

719074
Erdogan porte plainte contre Philippe Moreau Defarges

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a déposé une plainte officielle contre le politologue français, Philippe Moreau Defarges, pour ses propos tenus sur une chaine française dans lesquels il avait appelé au meurtre du président turc.

L’avocat du chef de l’Etat, Huseyin Aydin, a annoncé, lundi, qu’il a déposé une plainte auprès du procureur général d’Ankara contre Defarges.

Commentant le post-référendum en Turquie, et évoquant les « hypothèses » après ce qu’il estime comme étant la « fuite en avant » du président turc, le chercheur à l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI) a formulé l’hypothèse de l’assassinat du chef d’Etat turc pour mettre un terme à cette situation, citée dans la requête.

Les propos de Defarges exposent l’état actuel de l’hostilité à l’égard d’Erdogan, une hostilité devenue un malaise psychiatrique en Occident, précise la requête, relevant que l’incitation ouverte au meurtre d’Erdogan exprimée par Defarges concernait les juristes mais aussi les médecins spécialisés dans la santé psychiatrique.

L’acte de Defarges constitue une « incitation au meurtre et une agression contre le président de la République », selon l’article 310 du Code pénal turc. « Au vu des actes incitant au meurtre de notre président survenues dans le passé dans diverse capitales européennes et les organisations terroristes protégées ouvertement par plusieurs pays européens, il est évident que les déclarations du suspect ne sont pas simplement l’expression d’une opinion mais sont de qualité à inciter au crime susmentionné » précise la requête.

Le texte précise que l’accusé n’a pas besoin d’être en Turquie pour la déposition d’une plainte.

L’avocat a ajouté qu’il faudra également rechercher les liens éventuels du politologue avec les organisations terroristes PKK ou FETO.

 

TRT/AA


Mots-clés: #Erdogan , #France , #BFM TV

SUR LE MEME SUJET