La tension a de nouveau haussé en France à la veille du premier tour de la présidentielle

Les électeurs qui sont contre la candidate à la présidentielle, Marine Le Pen, leader du Front National (FN), parti d’extrême droite et anti-immigré, sont descendus dans les rues de Paris

715134
La tension a de nouveau haussé en France à la veille du premier tour de la présidentielle

Les électeurs français qui sont contre la candidate à la présidentielle, Marine Le Pen, leader du Front National (FN), parti d’extrême droite et anti-immigrés, sont descendus dans les rues de Paris.

La police est intervenue avec du gaz lacrymogène contre une centaine de manifestants qui ont riposté avec des jets de pierres.

Le fait que les soldats français soient également intervenus contre les manifestants, a retenu l’attention.

Les manifestants qui sont descendus dans les rues de la capitale française, Paris, considèrent que leurs libertés fondamentales disparaîtront si Le Pen passe à la tête du pays.

Selon les sondages, Marine Le Pen devrait terminer en première ou seconde positions au premier tour de la présidentielle, et accèdera sans souci au second tour.



SUR LE MEME SUJET