Législatives aux Pays Bas: les votes comptés manuellement par crainte du piratage

Les bulletins des électeurs néerlandais appelés à élire leurs députés en mars seront comptés manuellement afin d'empêcher une éventuelle attaque de pirates informatiques contre un logiciel jugé "vulnérable"

664109
Législatives aux Pays Bas: les votes comptés manuellement par crainte du piratage

Les bulletins des électeurs néerlandais appelés à élire leurs députés en mars seront comptés manuellement afin d'empêcher une éventuelle attaque de pirates informatiques contre un logiciel jugé "vulnérable", a annoncé le ministre de l'Intérieur mercredi.

Le 15 mars, 12,6 millions de Néerlandais seront appelés aux urnes pour choisir leurs députés et les autorités se disent "très vigilantes" quant à d'éventuelles tentatives de piratage, après que le renseignement américain a accusé la Russie d'ingérence dans la campagne présidentielle américaine.

"Je ne peux exclure que certains acteurs étatiques tentent d'influencer des décisions politiques et l'opinion publique néerlandaises pour en tirer profit", a déclaré le ministre Ronald Plasterk dans une lettre adressée au Parlement.

Le ministre a également fait part de craintes liées à la "vulnérabilité du logiciel" utilisé par la commission électorale et qui soulève des "interrogations" sur le risque que le scrutin soit "manipulé". 

En conséquence, M. Plasterk et la commission électorale ont décidé de laisser de côté le logiciel informatique OVS, utilisé lors de précédentes élections, pour "calculer les résultats sur la base d'un décompte manuel".

Le Parti de la liberté (PVV) du député islamophobe Geert Wilders est depuis plusieurs mois en tête des sondages sur les intentions de vote dans ce scrutin destiné à renouveler les 150 sièges de la Chambre basse du Parlement. Le Parti populaire libéral et démocrate (VVD) du Premier ministre Mark Rutte, candidat à un nouveau mandat, est deuxième.

 

AFP



SUR LE MEME SUJET