“Les Français ne veulent pas de la Turquie dans l’Union européenne”

Le journaliste français Jean-Dominique Merchet : “Les polémiques proviennent du fait que la Turquie est un pays musulman”

649773
“Les Français ne veulent pas de la Turquie dans l’Union européenne”

Le journaliste français qui travaille pour le quotidien L’Opinion Jean-Dominique Merchet a déclaré que les polémiques sur l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne” provenaient du fait que la Turquie est un pays musulman.

“C’est pourquoi, les Européens, surtout les Français, ne veulent pas de la Turquie dans l’union” a-t-il dit.

 M. Merchet a évalué les préjugés concernant le processus d’adhésion de la Turquie à l’UE et la lutte de la Turquie contre le terrorisme.

“ La France a beaucoup de préjugés provenant de la communauté musulmane dans ce pays. Si vous affirmez que la Turquie peut obtenir une place dans le système européen, vous pouvez être accusés de coopérer avec l’ennemi. Il est inadmissible que ce sujet soit un “tabou”. C’est triste que l’on ne parle plus en France du processus d’adhésion de la Turquie. Nous propositions certains arguments, il y a quelques années, et demandions si cela était une bonne idée. Par exemple, l’ex-président français Jacques Chirac et l’ex-Premier ministre Michel Rocard étaient en faveur de l’adhésion de la Turquie. Il y avait des arguments positifs et négatifs à l’époque. De nos jours, il n’est plus possible d’en parler en France” a-t-il expliqué.

Rappelant que lors de sa lutte contre le terrorisme, la Turquie avait été laissée seule dans l’arène politique internationale. M. Merchet s’est exprimé en ces mots : “L’Europe et les Etats-Unis partagent des renseignements avec la Turquie au sujet de la lutte anti-terroriste. Mais la communauté et les dirigeants turcs se sentent seuls. Nous pouvons aussi dire que la communauté soutient techniquement la lutte anti-terroriste mais la Turquie est politiquement isolée”. 

“La Turquie fait face à trois menaces terroristes : l’organisation terroriste Daesh qui a aussi perpétré des attentats en Europe,  les groupes terroristes dont le PKK et l’organisation terroriste guléniste/structure d'Etat parallèle (FETO/PDY), responsable de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet même si la communauté internationale ne le reconnaît pas encore comme organisation terroriste” a-t-il noté.



SUR LE MEME SUJET