France : attaques en hausse contre les mosquées, indifférence des politiciens français

Pendant que les attaques se multiplient contre les mosquées en France, les politiciens français gardent toujours le silence

636555
France : attaques en hausse contre les mosquées, indifférence des politiciens français

Pendant que les attaques se multiplient contre les mosquées en France, les politiciens français gardent toujours le silence.

Les spécialistes qui ont évalué le silence des politiciens français face à l’incendie provoqué dans une mosquée à Château Thierry, indique que les agressions contre les musulmans et les mosquées sont rendues « normales ».

Le rapporteur de l’Observatoire du Racisme et de l’Islamophobie, Kevser Dilek souligne que les politiciens français gardent le silence face aux attaques contre les musulmans et appelé à condamner fermement les incendies provoqués dans les mosquées.

Le porte-parole du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) Marwan Mohammed indique de son côté que les attaques contre les mosquées n’étant pas considérées comme des actes « racistes », les politiques et les ONG ne réagissent pas.

Le responsable de l’Agence SOS Racisme, Marouane Zaki souligne que les agressions contre les musulmans et les mosquées doivent nettement être considérées comme des actes racistes, dénonçant une « cécité » politique en France à ce sujet.

L’incendie provoqué dans une mosquée la semaine dernière en France n’avait été que très peu couvert par la presse française et seulement 2 politiciens avaient condamné l’incident.

Le candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron avait dénoncé sur Twitter un « acte inadmissible » et exprimé sa solidarité avec les victimes.

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux avait condamné l’incident sur un ton « doux » et rappelé la garantie de l’Etat à assurer la sécurité des lieux de culte.

Selon le Collectif contre l’islamophobie en France, 3 mosquées sont incendiées en moyenne chaque mois depuis janvier 2015, soit 60 mosquées.



SUR LE MEME SUJET