Accord sur les migrants Turquie/UE : Merkel estime que l’UE respectera ses engagements

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que les parties seraient fiables lors de l’application de l’accord de réadmission signé entre la Turquie et l’Union européenne et qui entrera en vigueur au mois d’avril

620903
Accord sur les migrants Turquie/UE : Merkel estime que l’UE respectera ses engagements

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que les parties seraient fiables lors de l’application de l’accord de réadmission signé entre la Turquie et l’Union européenne et qui entrera en vigueur au mois d’avril.

Merkel a répondu aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse organisée avec son homologue maltais Joseph Muscat.

« Je pense que l’Union européenne doit respecter ses engagements découlant de l’accord. Nous agissons selon le fait que la Turquie respectera ses engagements » a déclaré Angela Merkel en réponse à la question d’un journaliste lui rappelant les propos du président de la République turque Recep Tayyip Erdogan affirmant qu’ils pourraient ouvrir les portes aux réfugiés, et l’interrogeant s’ils étaient préparés à un nouveau flux de migrants.

« Plus de 400 personnes avaient sombré dans la mer Egée au mois de janvier et février avec cet accord signé avec la Turquie. C’est pourquoi je pense que l’Union européenne mais également la Turquie sont des partenaires fiables. Nous avons beaucoup à faire à ce sujet » a-t-elle ajouté soulignant que l’accord en question était au profit des toutes les parties.

« Nous devons à l’avenir nous concerter davantage. La situation est devenue plus confuse et plus compliqués dans la région de la méditerranée » a affirmé de son côté Muscat précisant que quitter l’accord ne serait au profit de personne.

Muscat a fait savoir qu’il fallait signer le même accord établi avec la Turquie, nos seulement avec le Liban mais également avec tous les pays de la région méditerranée. Il a précisé qu’ils avaient appelé leurs homologues pour réaliser des entretiens stables.

 



SUR LE MEME SUJET