Bulgarie : L'Eglise orthodoxe appelle à ne plus accueillir de réfugiés

Le peuple orthodoxe bulgare ne peut, dans cette situation payer un prix exorbitant, qui pourrait « aboutir à la destruction de l'Etat », affirme l’Eglise bulgare

619180
Bulgarie : L'Eglise orthodoxe appelle à ne plus accueillir de réfugiés

L'Eglise orthodoxe bulgare a appelé à mettre fin à l'accueil des réfugiés dans le pays.

Dans un communiqué diffusé sur son site internet lundi, l'église a fait part de son opposition à l'afflux de réfugiés, relevant que « cette vague de réfugiés a les caractéristiques d’une invasion ».

Elle a souligné la nécessité de ne pas autoriser l'arrivée de plus de réfugiés dans le pays, soulignant: «Nous allons porter assistance aux nouveaux arrivants, autant que nous pouvons en fonction de nos capacités limitées, mais nous ne pouvons en aucun cas offrir davantage ».

L’Eglise a affirmé que le peuple orthodoxe bulgare ne peut, dans cette situation payer un prix exorbitant qui pourrait « aboutir à la destruction de l'Etat ».

L’Église orthodoxe bulgare s’exprime rarement sur les problèmes de société. A noter cependant que son communiqué coïncide avec une montée de l’hostilité contre les réfugiés dans le pays.

Le camp d’Harmanli, dans le nord de la Bulgarie, a connu un mouvement de désobéissance civile mené par les réfugiés. Le mouvement a pris fin avec l’arrestation par la police de plus de 300 réfugiés. Vingt-quatre policiers ont été blessés lors de l’opération.

Des manifestations organisées par les forces de droite comme de gauche ont par la suite secoué le pays. Une campagne a été lancée réclamant la fermeture de tous les centres d’accueil de réfugiés dans la région de Harmanli.

Selon les estimations, la Bulgarie a accueilli près de dix mille réfugiés. (AA)



SUR LE MEME SUJET