Un couple en garde à vue après la découverte de bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris

Les enquêteurs n'ont toutefois trouvé aucun système de mise à feu

567336
Un couple en garde à vue après la découverte de bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris

Une voiture contenant des bonbonnes de gaz trouvée le week-end dernier au coeur de Paris, sans dispositif de mise à feu: cette découverte a déclenché, sur fond de menace d'attentats, une enquête antiterroriste et l'arrestation d'un couple.

Les deux suspects, interpellés sur une aire d'autoroute dans le sud de la France, étaient toujours en garde à vue mercredi soir, selon des sources policière et proche de l'enquête. Il s'agit d'un couple, un homme et une femme, tous deux connus des services de renseignement. 

Le propriétaire de la voiture suspecte a été relâché mardi soir à l'issue de sa garde à vue. Sa fille, qu'il a décrite aux enquêteurs comme radicalisée, était recherchée mercredi, a-t-on appris de source policière.

Cette mystérieuse découverte, prise au sérieux compte tenu du contexte de menace terroriste, a déclenché l'ouverture par le parquet antiterroriste de Paris d'une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Dans ce cadre, les investigations se poursuivent pour expliquer la présence de cette berline contenant six bouteilles de gaz et déterminer l'existence ou non d'un projet d'attentat, selon une source proche de l'enquête.

La Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont été saisies dimanche après le témoignage d'un employé de bar qui avait remarqué la présence d'une bouteille de gaz sur un siège d'une voiture stationnée, feux de détresse allumés et sans plaques d'immatriculation, selon une source policière.

La bonbonne était vide. Mais les policiers ont découvert dans le coffre cinq autres bouteilles de gaz pleines, a précisé une source proche de l'enquête.

A l'intérieur, les enquêteurs n'ont toutefois trouvé aucun système de mise à feu.

La voiture était garée dans une rue du Ve arrondissement de Paris, non loin du quai de Montebello qui fait face à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, selon une source policière.AFP



SUR LE MEME SUJET