L’Union Européenne décaisse 1,4 milliard d’euros pour les réfugiés syriens en Turquie

En comptant ce nouveau versement, la Commission aura donc mobilisé, depuis la signature de l’accord, 2,155 milliards d’euros sur les 3 milliards prévus pour la période 2016-2017

540055
L’Union Européenne décaisse 1,4 milliard d’euros pour les réfugiés syriens en Turquie

La Commission européenne a annoncé, un nouveau versement de 1,415 milliard d'euros, dans le cadre de l’accord signé entre la Turquie et l’Union Européenne (UE) le 18 mars dernier, « pour soutenir les réfugiés qui ont fui la guerre en Syrie et aider les communautés qui les accueillent ».

En comptant ce nouveau versement, la Commission aura donc mobilisé, depuis la signature de l’accord, 2,155 milliards d’euros sur les 3 milliards prévus pour la période 2016-2017.

Ces aides sont destinées au développement des centres d'éducation et de santé, ainsi qu’aux projets économiques et sociaux, et aux infrastructures dédiées aux réfugiés syriens résidant dans de nombreuses villes turques, selon le communiqué.

Sur les 2,155 milliards d’euros déjà attribués, « 229 millions ont, à ce jour, fait l'objet de contrats. Sur ces 229 millions € pour lesquels des contrats ont été passés, 105 millions ont été décaissés », a précisé la même source.

A noter que la Commission européenne a essuyé les critiques des responsables turcs de haut niveau, dont le président Recep Tayyip Erdogan, pour ne pas avoir tenu ses engagements, notamment en ce qui concerne l’accord de réadmission signé entre Ankara et l’UE, en mars dernier.

En vertu de cet accord, tous les réfugiés et les migrants arrivés en Europe en provenance de Grèce, depuis le 20 mars dernier, sont renvoyés en Turquie après des évaluations individuelles «parfaitement conformes au droit international» selon les deux parties.

En échange l'UE devait réinstaller, à partir du 4 avril, les réfugiés syriens se trouvant déjà dans des camps en Turquie.

L’UE a également accepté d’accélérer le processus d’intégration de la Turquie au bloc européen en ouvrant le Chapitre 33 ayant trait aux dispositions financières et budgétaires. De plus, les voyageurs turcs devront profiter d'une exemption du visa à l'entrée de l'UE.

A noter que l'aide promise par l'Union européenne (UE), avait été revue à la hausse, pour atteindre les 6 milliards d'euros, consacrés aux réfugiés pris en charge par la Turquie.

AA



SUR LE MEME SUJET