Ministre français de l’Intérieur: "Nous sommes en état de guerre"

Le plan Vigipirate sera rehaussé en "alerte-attentat" dans la province des Alpes-Maritimes annonce Bernard Cazeneuve

529825
Ministre français de l’Intérieur: "Nous sommes en état de guerre"

Le ministre de l'Intérieur français, Bernard Cazeneuve, a annoncé que le plan Vigipirate sera rehaussé en "alerte-attentat" dans la province des Alpes-Maritimes après l’attaque qui a fait au moins 84 morts, dans la ville de Nice (sud-est), dans la nuit du jeudi.

Cazeneuve, a déclaré à la presse, vendredi matin, lors de sa visite à Nice: "Nous sommes en état de guerre, et tous les services de sécurité sont en état d'alerte."

Il a souligné que les services de sécurité français «savaient que la menace terroriste restait extrêmement élevée».

Le ministre a ajouté que l’auteur de l’attaque a été tué, soulignant que l’enquête se poursuit pour l’identifier et déterminer s’il avait des complices.

Eric Ciotti, le président du département des Alpes-Maritimes dont relève la ville de Nice, a précisé que le camion utilisé dans l’attaque a été loué.

Un camion roulant à vive allure a foncé, vers 21h30 GMT (22h30 heure locale), sur une foule rassemblée sur la Promenade des Anglais au centre de Nice pour regarder le feu d'artifice du 14 juillet, fête nationale française. Au moins 84 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées dans l’incident, selon le dernier bilan du ministre de l'Intérieur français, Bernard Cazeneuve.



SUR LE MEME SUJET