Crise migratoire: Baisse confirmée des tentatives d'accéder aux îles grecques depuis la Turquie

Lors des 15 premiers jours du mois de mai, les gardes côtes turcs ont enregistré une baisse de 50% du nombre de migrants voulant rejoindre l’Europe en traversant la mer Egée ou la Méditerranée par rapport à la même période d’avril

493506
Crise migratoire: Baisse confirmée des tentatives d'accéder aux îles grecques depuis la Turquie

Le nombre de tentatives illégales de rejoindre l’Europe via la Turquie ne cesse de baisser depuis le début de l'application de l'accord conclu entre la Turquie et l'UE le 18 mars dernier.

Le correspondant de l’Agence Anadolu a analysé les dernières données livrées par les forces de sécurité turques concernant les traversées illégales vers l’Europe.

La mise en application à partir du 20 mars dernier de l’accord entre la Turquie et l'Union européenne (UE) pour lutter contre la migration illégale a eu pour effet de diminuer nettement les tentatives de traversées.

Lors des 15 premiers jours du mois de mai, les gardes côtes turcs ont enregistré une baisse de 50% du nombre de migrants voulant rejoindre l’Europe en traversant la mer Egée ou la Méditerranée, par rapport à la même période d’avril.

En avril justement, les garde-côtes avaient déjà enregistré une baisse de l’ordre de 80% par rapport à mars 2016. La tendance se confirme donc en mai.

Entre le 1er et le 15 mai, la police et la gendarmerie turques ont interpellé 400 migrants clandestins qui voulaient traverser la mer Egée pour rejoindre la Grèce. A la mi-avril, ce nombre était de 800, donc une diminution de moitié en un mois.

Les équipes des gardes côtes turcs ont intercepté 1 717 migrants en avril, en mer Egée et en Méditerranée.

Ce nombre était de 5 506 en janvier de la même année, de 8 747 en février et de 8 530 en mars.

Soit, un total de 24 500 depuis le début de l’année.

AA



SUR LE MEME SUJET