Parlement européen: le secrétaire général du Front national condamné pour fraude

Le député du parti d'extrême-droite a été condamné par le président du Parlement européen pour avoir voté à la place de Marine Le Pen lors de son absence au moment du vote

448402
Parlement européen: le secrétaire général du Front national condamné pour fraude

Le secrétaire général du Front national (FN) Nicolas Bay a été condamné pour avoir voté à la place de la présidente de son parti, Marine Le Pen, lors d'un vote au Parlement européen, a annoncé jeudi Loan Mircea Pascu, vice-président du parlement.

Le Parlement, réuni en séance plénière à Strasbourg, est revenu sur les allégations selon lesquelles les membres du groupe politique de Marine Le Pen (Europe des nations et des libertés) auraient utilisé la machine de vote électronique de cette dernière, dans un débat abordé par la députée suédoise Anna Maria Corazza Bildt.

Interrogé sur l'avancement de l'enquête officielle lancée à la demande de Corazza Bildt et d'autres députés européens, Pascu a annoncé la décision du président du Parlement européen Martin Schulz.

Rappelant que Marcel de Graaf, député néerlandais et co-président du groupe politique de Le Pen, avait également été condamné pour avoir voté à sa place lors du vote du 28 octobre 2015, Pascu a souligné que Nicolas Bay a aussi été condamné pour les mêmes raisons, suite à la demande de Schulz.

Bay se verra privé de ses indemnités parlementaires pour une période de cinq jours, qui correspondent à 1.530 euros, soit le même montant que l'amendement imposé à l'encontre de De Graaf le 17 décembre 2015.

Prenant la parole après l'annonce faite par le vice-président du Parlement, Bay a annoncé qu'il ferait recours contre cette décision qui ne s'appuierait selon lui, sur "aucune preuve". (AA)



SUR LE MEME SUJET