Les cours du pétrole baissent de 3 % après l’annonce d’un confinement par l'Autriche

L'Autriche a annoncé, ce vendredi, qu'elle imposerait un confinement qui inclut toute la population, en leur interdisant de quitter leur domicile, sauf pour les ravitaillements en produits de première nécessité.

1736277
Les cours du pétrole baissent de 3 % après l’annonce d’un confinement par l'Autriche

Les cours du pétrole ont chuté de 3 % dans les échanges du soir de ce vendredi, après l’annonce d’un confinement général par l'Autriche dans l’ensemble du pays, pour contrer la propagation de l'épidémie de coronavirus. La mesure fait craindre un renouvellement des mesures de restriction au niveau de l'Europe.

À 13 h 24 GMT, les contrats à terme sur le brut Brent, pour une livraison en janvier, ont chuté de 3,03 %, soit 2,46 dollars, à 78,78 dollars le baril.

De leur côté, les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate (WTI), pour une livraison en janvier, ont chuté de 3,05 %, soit 2,39 dollars, à environ 76 dollars le baril.

Les deux bruts de référence touchent à leur niveau le plus bas, depuis le 26 septembre dernier, en ce qui concerne le mélange Brent et depuis le début d’octobre pour le brut américain WTI.

L'Autriche a annoncé, ce vendredi, qu'elle imposerait un confinement qui inclut toute la population, en leur interdisant de quitter leur domicile, sauf pour les ravitaillements en produits de première nécessité.

Le chancelier autrichien, Alexander Schallenberg, a déclaré, lors d'une conférence de presse diffusée par les médias locaux, que le confinement commencera à partir du lundi pour une durée de 20 jours, avec une évaluation de la situation épidémiologique, tous les 10 jours.

Et d’ajouter que, selon les nouvelles procédures, la vaccination contre le coronavirus "deviendra obligatoire à partir du début du mois de février prochain".

Schallenberg a aussi fait savoir que "malgré un travail de plusieurs mois, nous n'avons pas réussi à convaincre suffisamment de personnes de se faire vacciner (...) La seule issue pour sortir de ce cercle vicieux est d'augmenter durablement le taux de vaccination".

L'Allemagne a également annoncé de nouvelles mesures restrictives, avec notamment l'annulation de tous les marchés de Noël en Bavière, sur fond de l'augmentation des cas d'infections au coronavirus à travers l'Europe.

AA



SUR LE MEME SUJET