FAO: les prix des produits alimentaires mondiaux bondissent de 32,8 % en septembre

La hausse des prix alimentaires mondiaux de la viande, des produits laitiers, des huiles végétales, des céréales et du sucre, est due à un resserrement de l’offre et à l'augmentation de la demande de denrées alimentaires de base

1716437
FAO: les prix des produits alimentaires mondiaux bondissent de 32,8 % en septembre

 

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a déclaré que les prix des produits alimentaires mondiaux avaient bondi de 32,8 %, en septembre dernier, sur une base annuelle, dans un contexte d'augmentation des prix des cinq principaux groupes de denrées alimentaires.

La FAO a indiqué dans son rapport mensuel, paru ce jeudi, que l'indice des prix alimentaires de l'organisation a atteint une valeur moyenne de 130 points en septembre, soit une augmentation de 1,2 %, par rapport au mois d’août.

La hausse des prix alimentaires mondiaux de la viande, des produits laitiers, des huiles végétales, des céréales et du sucre, est due à un resserrement de l’offre et à l'augmentation de la demande de denrées alimentaires de base, comme le blé et l'huile de palme, selon l'Organisation des Nations unies (ONU).

L'indice FAO des prix des céréales a augmenté en septembre de 41 %, par rapport à l’année dernière, en raison d'une contraction des disponibilités exportables et d'une augmentation de la demande.

Les prix internationaux du riz ont augmenté de 38 %, en septembre, toujours sur une base annuelle.

M. Abdolreza Abbassian, Économiste principal à la FAO a déclaré : "Parmi les principales céréales, le blé nous intéressera particulièrement dans les semaines à venir, car il faudra voir comment évolue la demande face à des prix qui augmentent rapidement."

L'indice des prix des huiles végétales a affiché une hausse de 60 %, sur une base annuelle. De leur côté, les prix internationaux des huiles de palme ont atteint leur plus haut niveau en dix ans, à cause de la forte demande mondiale à l'importation et des inquiétudes concernant le manque de main-d'œuvre.

L'indice des produits laitiers a augmenté de 15,6 %, par rapport à l’année dernière, dans un contexte d’augmentation de la demande mondiale d'importations et des facteurs saisonniers en Europe qui ont engendré la hausse des prix internationaux.

L'indice FAO des prix du sucre a vu une hausse de 53,5 % par rapport à la même période de l’année dernière, en raison de conditions météorologiques défavorables et des prix élevés de l'éthanol au Brésil, qui est le plus grand exportateur de sucre au monde.

L'indice des prix de la viande de l'organisation a augmenté de 26,3 % par rapport à la période correspondante de 2020, en raison de la hausse des prix de la viande ovine et bovine due à une offre limitée.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET