ArianeGroup supprime 600 emplois en France et en Allemagne

Le groupe européen, ArianeGroup, va supprimer 600 postes en France et en Allemagne sur les 7 500 emplois prévus, pour faire face à la concurrence de l’américain SpaceX

1710487
ArianeGroup supprime 600 emplois en France et en Allemagne

 

Le groupe européen, ArianeGroup, va supprimer 600 postes en France et en Allemagne sur les 7 500 emplois prévus, pour faire face à la concurrence de l’américain SpaceX, a révélé mercredi, le magazine Challenges.

D’après le magazine spécialisé en économie, « le groupe confirme la suppression de 600 postes d'ici la fin de 2022, afin de relancer la compétitivité d'Ariane 6 ». Mais selon les médias français, « non seulement la future fusée Ariane ne décollera pas avant 2022, mais surtout elle semble déjà dépassée ».

Pourtant son concurrent SpaceX d’Elon Musk continue de signer de nouveaux contrats, notamment après son succès avec la première croisière orbitale habitée sans aucun astronaute professionnel à bord.

Pour être plus compétitive en termes de coûts, la société européenne va donc réduire de 8 % ses effectifs notamment dans les postes de gestion de projets ou de fonctions support.

« Aucune fermeture de site ne serait prévue », précise en revanche la même source.

Selon Challenges, c’est surtout « le lancement inaugural d'Ariane 6, programmé l'année dernière, qui pose problème ». Même s’il est prévu pour le deuxième trimestre de 2022, des craintes pèsent lourdement quant aux capacités techniques d’Ariane.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET