France: des salariés bloquent la fonderie de Renault à Morbihan

Le site employait près de 350 salariés.

1629929
France: des salariés bloquent la fonderie de Renault à Morbihan

Le constructeur automobile Renault avait annoncé au mois de mars sa décision de mettre en vente la Fonderie de Bretagne située à Caudan (Morbihan). Le site employait près de 350 salariés.

Suite à cette décision, les salariés ont décidé de bloquer les entrées et sorties du site pour demander leur maintien au sein du groupe. Ils ont également pris en otage quelques temps les cadres de la direction.

Le délégué CGT Maël le Goff avait affirmé en premier lieu que personne ne sera relâché tant que Renault ne renoncera pas à la vente. Cependant les cadres ont pu quitter les lieux plus tard, dans la soirée de mardi.

De son côté, le groupe Renault a condamné mardi soir le blocage de l’usine et la séquestration de 7 membres de l’entreprise.

Il a appelé à la levée immédiate du blocage, à la remise en liberté des cadres, ainsi qu’à la poursuite des activités de l’usine, tout en précisant que “la recherche d’un repreneur suit actuellement son cours”.

Entre-temps, l’Etat français a décidé de mettre en place un fonds de 50 millions d’euros « pour accompagner la reconversion des salariés du secteur automobile, dont les fonderies ». Une décision prise suite à la réunion réalisée avec les ministres de l’Economie, du Travail et de l’Industrie et les patrons des compagnies Renault et Stellantis.

Toutefois pour les salariés, ce fonds vise à les licencier.



SUR LE MEME SUJET