Hausse des cours du pétrole après les frappes contre les installations pétrolières saoudiennes

Les cours du pétrole brut ont augmenté au début des échanges hebdomadaires de ce lundi, après l’annonce des attaques de drones menées par le groupe yéménite houthi contre les installations pétrolières saoudiennes

1619675
Hausse des cours du pétrole après les frappes contre les installations pétrolières saoudiennes

 

Les cours du pétrole brut ont augmenté au début des échanges hebdomadaires de ce lundi, après l’annonce des attaques de drones menées par le groupe yéménite houthi contre les installations pétrolières saoudiennes.

Les cours du brut étaient en berne aux premières heures des négociations d’aujourd'hui, avec l'augmentation du nombre d’infections dues au coronavirus et la lente reprise économique mondiale, pénalisée par le maintien de la fermeture des installations vitales à travers le globe.

Or, les cours ont augmenté dès l'annonce du groupe houthi faite ce lundi, à propos d’une attaque avec 15 drones et deux missiles balistiques, qui a ciblé des sites en Arabie saoudite, dont notamment des raffineries de la compagnie pétrolière Aramco.

À 09 h 18 GMT, les contrats à terme mondiaux de référence sur le Brent pour une livraison en juin ont augmenté de 0,44 %, soit 30 cents, à 63,32 dollars le baril.

Les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate pour une livraison en mai ont également augmenté de 0,33 %, soit 21 cents, à 59,5 dollars le baril.

Le porte-parole militaire houthi, Yahya Saree, a annoncé, sur Twitter, "le ciblage d'une raffinerie d'Aramco avec 10 drones du type (Samad 3)".

Saree a souligné : "Le ciblage des sites militaires sensibles dans les régions de Khamis Mushait et Jizan (sud-ouest) avec 5 drones (Qasef 2K) et deux missiles balistiques du type (Badr 1)."

Pour l’heure, aucun commentaire officiel n’a été émis par l'Arabie saoudite ou la Coalition arabe au Yémen concernant les déclarations du porte-parole militaire houthi.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET