Arrivée en Russie du premier train d’exportation turco-russe

Samsar a notamment précisé que les travaux se poursuivent pour atteindre un volume commercial de 100 milliards de dollars, un objectif fixé par les présidents Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine.

1580203
Arrivée en Russie du premier train d’exportation turco-russe

 

Le premier train d’exportation entre la Russie et la Turquie est arrivé en Russie.

Le train est parti  d’Ankara le 29 janvier et s’est rendu à Kalouga, près de Moscou avec la ligne ferroviaire Bakou-Tbilissi-Kars (BTK).

Une cérémonie a été organisée à l’arrivée du train transportant 15 conteneurs chargés de près de 4.000 produits électro-ménagers.

Ici, l’ambassadeur turc à Moscou Mehmet Samsar a affirmé que le domaine économique constitue une importante partie des relations turco-russes. « Ces relations se poursuivent en se renforçant dans tous les domaines » a-t-il ajouté.

Samsar a notamment précisé que les travaux se poursuivent pour atteindre un volume commercial de 100 milliards de dollars, un objectif fixé par les présidents Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine.

« La ligne ferroviaire BTK est une notion importante de la Route de la Soie » a déclaré l’ambassadeur turc saluant ainsi la première exportation réalisée dans le cadre de cet accord.

Il a souligné que ce train ne sert pas uniquement de moyen pour l’exportation mais aussi de pont amical entre les peuples turc et russe.

Le vice-directeur de la Compagnie russe des voies ferroviaires Sergueï Pavlov, également présent lors de la cérémonie, a indiqué de son côté que ce premier train d’exportation contribuera fortement au commerce bilatéral.

 

 



SUR LE MEME SUJET