Les cours du pétrole augmentent, soutenus par une demande accrue sur le brut

Les cours du pétrole ont augmenté dans les échanges du mardi matin, soutenus par une demande croissante de brut sur le marché chinois, premier importateur mondial de brut et deuxième consommateur de cette matière dans le monde

1566656
Les cours du pétrole augmentent, soutenus par une demande accrue sur le brut

 

Les cours du pétrole ont augmenté dans les échanges du mardi matin, soutenus par une demande croissante de brut sur le marché chinois, premier importateur mondial de brut et deuxième consommateur de cette matière dans le monde.

Les données officielles chinoises de ce lundi ont montré que la demande de brut des raffineries chinoises en 2020 a augmenté de 3 % par rapport à 2019, pour atteindre un record historique. Il n'a pas été possible d'obtenir de plus amples détails concernant le volume total de la demande.

L'économie chinoise avait augmenté de 2,3 % en 2020, et ce, malgré les répercussions négatives de la pandémie de coronavirus, devenant ainsi la seule économie mondiale à n'avoir pas enregistré de récession au cours de l'année écoulée.

À 08h05 GMT, les contrats à terme mondiaux de référence sur le Brent pour une livraison en mars ont augmenté de 1,07 %, soit 58 cents, à 55,31 dollars le baril.

Les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate pour une livraison en mars ont progressé, de leur côté, de 0,32 %, soit 17 cents, à 52,59 dollars le baril.

Cependant, les prix du Brent demeurent toujours inférieurs de deux dollars au pic le plus haut depuis 11 mois, qui a été atteint au milieu de la semaine dernière, avec un prix de 57,2 dollars le baril.

Les craintes persistantes d'une lente reprise économique mondiale suite à la pandémie de coronavirus, continuent de peser lourd sur les prix et de freiner une plus grande progression des cours mondiaux de brut.

Il est prévu que les cours soient revus à la hausse dès le début du mois prochain, avec la mise en œuvre par l'Arabie saoudite d'une réduction volontaire de sa production de pétrole d'un million de barils par jour, une procédure qui devrait se poursuivre jusqu'à la fin du premier trimestre actuel.

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET