Turquie : vers une interdiction de la publicité dans les réseaux sociaux qui n'auront pas nommé de représentant

Le nombre de réseaux sociaux s’engageant à nommer des représentants en Turquie continue d’augmenter.

1565176
Turquie : vers une interdiction de la publicité dans les réseaux sociaux qui n'auront pas nommé de représentant

 

Le nombre de réseaux sociaux s’engageant à nommer des représentants en Turquie continue d’augmenter.

VK, Google (YouTube), Linkedin puis TikTok et Dailymotion ont annoncé qu’ils nommeraient de représentants en Turquie.

Ainsi, le nombre de réseaux sociaux se préparant à envoyer un représentant en Turquie est passé à 6.

Une interdiction de publicité sera imposée aux réseaux sociaux qui n’auront pas nommer de représentants et une réduction de la bande passante leur sera appliquée à la dernière phase.

Des amendes administratives de 30 millions de livres turques avaient été infligées et notifiées aux entreprises concernées.

Si les obligations ne sont pas remplies dans les 30 jours qui suivent la deuxième amende administrative, les contribuables, à savoir les personnes physiques et morales établies en Turquie, seront interdits de publier des publicités sur ces réseaux sociaux et ne pourront leur faire aucun transfert d'argent.



SUR LE MEME SUJET